Aplomb : la marque inédite !

Les processus de production et de paiement de nos produits préférés changent. Désormais le consommateur s’implique dans la marque et peut payer avec son visage ou de simples mouvements de main. Avec Aplomb & The Creative Conspirancy, c’est un nouveau modèle participatif et d’achat qui se construit.

Les marques raffolent du crowdsourcing pour inspirer leurs campagnes. Celle de Mini dans les rues de Londres le mois dernier a carrément inventé les panneaux publicitaires personnalisés. La marque de vêtements online Aplomb amène cette solide tendance sur un terrain de pub inédit, celui de la « Conspiration Créative ». Dans sa volonté d’impliquer la créativité d’une communauté renforcée, elle donne un nouveau visage au marketing participatif, entre art et militantisme.

Et si on échangeait des idées plutôt que de l’argent ? Et si le prêt-à-porter récompensait les combats pour la bonne cause ? Pour apporter des réponses pratiques à ces deux questions théoriques, Ryan Ryskamp a modifié son modèle économique et transformé le nom de sa marque, devenue « Aplomb & The Creative Conspirancy ». « Nous voulons offrir à chacun l’opportunité de contribuer à nos processus créatifs et de regarder ensuite ses idées se transformer en un produit tangible », développe t-il sur PSFK.

Concrètement, en quoi consiste son concept novateur ? Sur la plate-forme digitale communautaire de la Conspiration Créative, chaque consommateur est invité à défendre une cause en produisant un contenu écrit créatif. Ces textes peuvent aussi bien être un article pour protester contre la vente et la circulation d’armes à feux aux Etats-Unis que des paroles pour une chanson en faveur du mariage homosexuel : chacun son combat, sa prose et ses points !

L’idée fait l’acheteur

Car oui, toute contribution est récompensée. Tous les membres de la communauté lisent et décident ensuite à qui va leur préférence et leur soutien. Là aussi, à chaque vote la marque offre des points. Au final, la cause qui a récolté le plus de voix est transformée en représentation visuelle par des artistes en vogue, l’œuvre étant ensuite imprimée sur les vêtements d’Aplomb. L’autre innovation géniale de la marque nord-américaine, c’est que chaque membre peut s’acheter la fringue artistique et militante avec ses points, et non pas avec de l’argent.

“Les bonnes idées méritent d’être portées. Nous aimons le design et la mode mais les idées elles, sont éternelles. Elles ne meurent pas à chaque nouvelle collection. Et puis, elles se partagent et se répandent », explique Ryan Ryskamp. Pour financer sa nouvelle plate-forme communautaire, Aplomb & The Creative Conspirancy a lancé une campagne sur Kickstarter. Il vous reste dix jours pour soutenir le projet. Pour ceux qui ne veulent pas payer avec des points et participer à la vie de la communauté, le site classique d’e-commerce de la marque fonctionne. Mais ça serait dommage de se contenter de ça !

 

 

http://www.influencia.net/fr/actualites1/innovations,aplomb-marque-inedite,41,3743.html

Publicités

Nike tricote sa nouvelle pub sur un panneau d’affichage géant !

10 jours pour tricoter cette énorme chaussure !

Connaissez-vous les Nike Free Flyknit ? Je sais pas si le produit est sorti en France, mais ce sont deschaussures de sport dont le textile est extrêmement fin à tel point que vous avez l’impression d’enfilerune seconde peau.

Et pour promouvoir cette innovation, Nike a fait appel à l’agence Wieden+Kennedy qui a eu une idée de génie : placer un panneau d’affichage géant en plein Shanghai sur lequel 4 professionnels ont tricoté une chaussure géante !

Une opération réalisée en août 2013 que je vous invité à regarder en vidéo :

 

Une idée vraiment originale de la part de Nike et une promotion très intelligente pour ses chaussures de sport « seconde peau ». Il a fallut tout de même 10 jours pour tricoter le tout et gageons que les Shanghaïens qui sont passés devant ont dû être surpris !

Dans le même style je me souviens de ce vieil article du blog concernant un producteur de porcelainequi a fait peindre un immense panneau d’affichage… à la main !

Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 7

Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 2Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 3Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 5

Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 1Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 8

Shangai, Nike, panneau, affichage, billboard, couture, chaussure, sport, marketing, communication, pub, mdelmas 4

http://mdelmas.net/nike-tricote-sa-nouvelle-pub-sur-un-panneau-daffichage-geant/

Brésil : Le courrier amoureux de Converse

Le lancement de sa « Bride Collection », au Brésil, est l’occasion pour la célèbre marque de chaussures de faire sa demande de mariage auprès des responsables de blogs et de sites influents. Un mailing chic et malin qui a largement séduit la gent féminine brésilienne, conçu par l’agence Bonaparte.

Une alliance simplissime dans un écrin noir très chic. C’est ce que les responsables brésiliens de sites ou de blogs dédiés à la mode ont récemment reçu dans leur courrier. Mais le mailing plus qu’inattendu, leur réservait une autre surprise. Car la bague une fois sortie de son coffret se révélait être l’anneau d’un porte-clef au bout duquel se balançait une ravissante et romantique « Converse », et dont la semelle affichait « just married ».

Ce cadeau ciblé et clin d’œil a permis, en effet, à la célèbre marque de chaussures, de promouvoir sa toute dernière édition spéciale, la bien-nommée « Bride collection ». Une collection composée de deux modèles, Chuck Taylor, customisés très « années 68 », et conçue par Julia Golldenzon, styliste brésilienne et spécialiste es mariage.

Friande de ce genre d’opération conviviale et saisonnière, c’est l’occasion pour Converse de démontrer encore une fois son intemporalité, son intention d’être aux côtés de ses client(e)s dans les bons comme dans les mauvais moments et de sa capacité à les accompagner tout au long des événements insignifiants ou importants qui jalonnent leur vie… Mais aussi sa créativité et sa faculté à communiquer avec pertinence, auprès de qui de droit.

En effet, en s’adressant exclusivement à des prescripteurs influents auprès d’un auditoire principalement féminin, sans investir un Real supplémentaire dans un autre support, la marque a fait mouche pour le meilleur… car l’opération, conçue par l’agence Bonaparte de Porto Alegre, a touché plus de 1,5 millions de personnes et a généré 2,8 millions de Like sur la toile.

http://www.influencia.net/fr/actualites1/audace,bresil-courrier-amoureux-converse,35,3695.html

Heineken reçoit ses fans à l’US Open

Heineken reçoit ses fans à l’US Open

 

Heineken lance une chasse à l’indice interactive sur Instagram. A la clef, des billets pour l’US Open ! Ca débute aujourd’hui.
Heineken est partenaire de l’US Open depuis 22 ans. Cette année, la marque met les petits plats dans les grands  avec l’installation d’un espace dédié aux fans, la Heineken House. Ce dernier propose la projection en direct des plus grands matchs, un service VIP, un restaurant, des divertissements et une Heineken bien fraîche. Les menus du Red Star Café seront élaborés par le chef Tyler Kord qui tient le No. 7 Sub à Manhattan et à Brooklyn.

En parallèle et dès le 3 septembre, Heineken lance le concours Crack the US Open. Les fans ingénieux et habiles sont invités à se rendre sur Instagram via @ Crack_the_US _Open et à incliner leur smarpthone pour faire défiler la vue panoramique d’un stade. Des indices y sont cachés, à eux de les trouver pour remporter des billets.

http://www.docnews.fr/actualites/dans-monde,heineken-recoit-fans-open,36,18110.html

Le centre commercial Grand Quartier récompense le paiement sans contact

Dans l’agglomération rennaise, le centre commercial Grand Quartier récompense le paiement sans contact via un programme de fidélité et des réductions dans les magasins participants. L’opération repose sur l’application KIIPS.Le centre commercial Grand Quartier situé à Saint-Grégoire (35) combine le paiement sans contact avec un programme de fidélité et des réductions dans plus de la moitié des 90 magasins de sa galerie marchande. L’opération est rendue possible grâce à KIIPS, une application à télécharger gratuitement sur son smartphone.

Pour en bénéficier, le client doit télécharger l’application, rentrer les informations demandées et activer son compte avec sa carte bancaire. Immédiatement, en payant avec son mobile, il bénéficie de réductions exclusives dans les magasins du centre commercial. A ce jour 50 % des magasins de Grand Quartier participent au programme. Ce programme de fidélité propose trois offres permanentes :

– une remise immédiate variable selon les magasins, par exemple, chez l’opticien Krys on peut bénéficier d’une remise de 30 % sur ses montures, au Fournil de Pierre, de 10 % sur son menu.

– des offres de cross-selling : un achat dans une boutique déclenche une nouvelle réduction dans un autre magasin. Par exemple, l’achat d’un bouquet de fleurs peut permettre d’avoir 10 % de réduction chez un maroquinier.

– Enfin, une offre classique de fidélisation, avec la dématérialisation de la fameuse carte de fidélité qui permet d’obtenir des réductions lorsque sa carte est remplie. Pour son lancement, Grand Quartier propose même de reverser 10 € pour 10 achats de 2 € minimum.

En guise de bienvenue dans son système du futur, Grand Quartier va mettre en place à la rentrée une opération de recyclage en offrant 5 € sur le compte KIIPS des clients qui ramènent leur ancien téléphone.

En test depuis plus d’un an, déjà 1 500 clients ont téléchargé l’application et utilisé leur smartphone pour faire leur shopping.

Pour Nicolas Duforeau, directeur du centre commercial Grand Quartier,  » l’utilisation de KIIPS répond à plusieurs enjeux : une technologie innovante qui permet aux clients de transformer leur smartphone en portefeuille électronique, doublée d’une stratégie de fidélisation et de cross-selling permettant aux commerçants de partager leurs clients pour une meilleure efficacité commerciale. C’est aussi pour nos clients l’occasion d’optimiser leur pouvoir d’achat.  »

http://www.e-marketing.fr/Breves/Le-centre-commercial-Grand-Quartier-recompense-le-paiement-sans-contact-53901.htm

Carrefour coconstruit les services de demain avec ses clients

Le groupe invite ses clients à proposer de nouveaux services pour améliorer la grande distribution du futur. Sur un site dédié baptisé « Si j’étais Carrefour… », les internautes peuvent soumettre leurs idées sur cinq thématiques : « Bien manger », « Enfants », « Fidélité », « Environnement », « Courses ».

« Si j’étais Carrefour, j’inclurais des services dans le compte fidélité », « Si j’étais Carrefour, je proposerais des achats groupés », « Si j’étais Carrefour, je favoriserais les produits locaux, régionaux et nationaux », etc. Voici quelques unes des 269 premières idées proposées par les clients de l’enseigne sur son nouveau site« Si j’étais Carrefour… ». Le groupe s’est lancé dans une vaste consultation des consommateurs pour imaginer le « Carrefour de demain ». Sur le site dédié, les internautes se créent un compte puis soumettent leurs idées pour l’une des cinq thématiques proposées : « Bien manger »« Enfants »,« Fidélité »« Environnement »« Courses ». Pour l’instant, c’est la rubrique « Courses » qui suscite le plus d’intérêt avec plus de 100 suggestions.

Les idées sont ensuite soumises au vote des membres. Carrefour encourage donc les participants à partager l’initiative sur les réseaux sociaux. Les propositions qui reçoivent le plus de votes font ensuite l’objet d’une étude de faisabilité par l’enseigne. Si l’idée n’est pas retenue, Carrefour s’engage à recontacter l’initiateur et lui expliquer les raisons du refus. Quant aux projets qui se concrétiseront, l’enseigne ne prévoit rien en contrepartie, juste « les remerciements de la communauté ».

 

 

Cette initiative rappelle celle d’Auchan et du spécialiste américain de l’invention communautaire Quirky, qui invitait ses clients à imaginer de nouveaux produits du quotidien, destinés à être commercialisés dans ses magasins.

http://www.e-marketing.fr/Breves/Carrefour-co-construit-les-services-de-demain-avec-ses-clients-53918.htm

Un distributeur de boissons sportives qui offre une réduction en fonction de votre rythme cardiaque !

Plus vous faites d’effort, plus la réduction est importante !

Si vous avez l’habitude de faire du sport, vous connaissez surement ces boissons énergisantes aux couleurs de l’arc en ciel qui sont censées vous aider dans l’effort (Powerade et compagnie). Au Brésil et pour faire sa pub, la marque d’énergisants Ironage (Brésil) a décidé de marquer le coup avec une idée de génie : créer un distributeur qui offre une réduction en fonction de votre rythme cardiaque. Implantés dans plusieurs salles de sport, il vous suffit de poser votre main sur le capteur pour soustraire en moyenne 2 dollars sur le prix d’une boisson !

 

Même s’il n’est pas très difficile de tricher sur son rythme cardiaque, je trouve l’idée vraiment intéressante et parfaitement dans l‘esprit de la marque. Et les résultats sont plutôt convaincant : près de3.600 sportifs ont testé la machine pour plus de 8.500 dollars de réductions distribuées !

Brésil, Ironage, Pulse machine, sport, boissons, distributeur, marketing, communication, pub, mdelmas 4Brésil, Ironage, Pulse machine, sport, boissons, distributeur, marketing, communication, pub, mdelmas 3Brésil, Ironage, Pulse machine, sport, boissons, distributeur, marketing, communication, pub, mdelmas 2Brésil, Ironage, Pulse machine, sport, boissons, distributeur, marketing, communication, pub, mdelmas 1

http://mdelmas.net/un-distributeur-de-boissons-sportives-qui-offre-une-reduction-en-fonction-de-votre-rythme-cardiaque/