L’author rank expliqué

Voilà déjà quelques mois, en septembre 2012, Seomoz publiait un article fort intéressant de Mike Arnesen sur l’Author Rank Google, l’indice de confiance accordé par le célèbre moteur de recherche à un auteur authentifié de contenus. A travers une analyse fine, le spécialiste SEO suggère l’impact que pourrait avoir l’Author Rank sur le référencement. Or, quoi de plus naturel à ce que les internautes recherchent prioritairement des contenus écrits pas des auteurs référents (experts dans leurs domaines), crédibles et populaires ? Il est ainsi tentant de croire que l’Author Rank va prendre dans un futur (très ?) proche une place prépondérante dans les critères de référencement de Google.

Décryptage d’une (r)évolution SEO en marche !

Author Rank – l’introduction du facteur humain

Selon la définition proposée par Henrik Bondtofte dans l’article « Understanding Google’s Author Rank and How to Use it in Your Content Marketing », l’Author Rank a tout simplement pour but d’identifier les auteurs d’un contenu sur internet, de déterminer leurs connaissances sur un sujet donné et de définir ce que pensent les internautes des contenus publiés par ces auteurs.

A l’origine de l’Author Rank : un brevet déposé en 2005

En 2005, Google dépose un brevet nommé « Agent Rank ». Celui-ci fait déjà référence à l’identification de l’auteur d’un contenu et à l’impact que cela peut avoir sur le positionnement des contenus dans un moteur de recherche. En résumé, le brevet suggère que les auteurs authentifiés, référents et populaires, verraient leurs contenus mieux classés dans Google que ceux d’auteurs moins influents ou non identifiés. L’idée de l’Author Rank avait germé. Mais pour classer les « agents », il fallait tout d’abord être capable de les identifier. Or, il n’existait à l’époque pas de système fiable et efficace en la matière.

Deux accélérateurs : le lancement de  Google+ et l’Authorship

En 2011, Eric Schmidt, le président de Google revient à la charge et fait part de la volonté du moteur de recherche de pouvoir identifier et classer des profils associés aux contenus. Objectif affiché : améliorer la pertinence des résultats de recherche et « éliminer » les mauvais contenus et leurs auteurs. Cette même année, Google lance sa plateforme sociale, Google +. Et, toujours à la même époque, Google propose d’associer un contenu à son profil Google+ via l’Authorship et la balise rel= »author ».

Google avait en main toutes les clés pour concrétiser son principe d’Author Rank !

Désormais, Google propose dans ses résultats de recherche une mise en avant différenciante des contenus authentifiés. Comme vous l’avez déjà remarqué, de plus en plus de pages référencées sur Google sont rattachées à un auteur, via l’Authorship et Google+, et proposent un snippet enrichi(*) : celui-ci, au-delà des traditionnels titres, descriptifs et liens, peut désormais afficher pour un auteur identifié les contenus suivants : le nom de l’auteur, un lien vers son profil Google+, le nombre de cercles Google+ dans lesquels celui-ci est présent ainsi qu’une photo.

(*) Les snippets peuvent être enrichis avec des contenus très variés relatifs notamment à un auteur, à une société, à une boutique, à un produit ou bien encore à une recette : adresse, horaire, numéro de téléphone, photographie, avis de consommateurs, etc.

rich snippet L’Author Rank expliqué

Petite introduction aux rich snippets

Cet affichage permet de valoriser les contenus et son auteur. De surcroît, si l’internaute a le choix entre un contenu non identifié et un contenu identifié, rédigé par un auteur, dont la réputation et la crédibilité sont réelles, nul doute que c’est plutôt le contenu identifié qu’il va consulter en priorité.

Mais cela ne nous dit en rien quels critères sont ou seront pris en compte par Google pour établir l’Author Rank et déterminer en fin de compte le classement d’un contenu. En effet, la seule authentification de l’auteur d’un contenu n’indique en rien sa popularité.

Les critères pris en compte par Google pour calculer l’Author Rank

interactions authorrank L’Author Rank expliqué

Google exploite des centaines de critères différents pour calculer le positionnement des pages. Ainsi, pour définir l’Author Rank et déterminer la popularité et la crédibilité d’un auteur, plusieurs critères sont susceptibles d’entrer en compte :

    • Le Page Rank moyen des contenus d’un auteur ;
    • Le nombre moyen de +1 et de partages Google+ obtenus par un auteur ;
    • Le nombre moyen de cercles Google+ dans lesquels un auteur est présent ;
    • Les connexions avec d’autres auteurs populaires ;
    • Les liens entrants ;
    • Le nombre de sites sur lesquels les contenus d’un auteur sont publiés ;
    • La crédibilité des sites sur lesquels les contenus d’un auteur sont publiés ;
    • Le nombre de contenus d’un auteur sur Google+ ;
    • Le nombre de réactions (commentaires et réponses aux commentaires) aux contenus d’un auteur ;
    • Les indicateurs d’autorité, comme par exemple la présence d’une page Wikipédia ;
    • Les mesures d’autorité sur les réseaux sociaux jugés fiables par Google (Twitter, LinkedIn, Slideshare, etc.) ;
    • Etc.

Tous ces facteurs ne nous sont pas étrangers, bien au contraire. La grande différence, c’est que ces facteurs sont désormais liés à l’auteur d’un contenu et plus seulement au contenu et au site qui héberge ce contenu, comme le démontre le schéma suivant.

circuit ar L’Author Rank expliqué

En conclusion, l’Author Rank Google, j’y crois, Eric Schmidt aussi apparemment. A deux mois de la sortie de son prochain ouvrage , « The New Digital Age », prévue en avril 2013,  le Wall Street Journal révélait récemment certains extraits inédites du prochain livre d’Eric Schmidt, président de Google, sur le blog Corporate Intelligence : « Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance. » Ce qui donne dans les grandes lignes : « Les contenus associés à des profils authentifiés seront mieux classés dans Google que les autres. Il en résultera que les internautes privilégieront plus naturellement les résultats authentifiés. A partir de là, rester anonyme n’aura plus de sens. »

Impossible donc de passer à côté de ce qui pourrait bien être la prochaine évolution majeure de Google. Alors, soyez prêts ! Google devrait intégrer l’Author Rank dans son algorithme dans un futur proche. Les signaux allant dans ce sens sont forts : présence de Google dans le social avec Google+, Authorship, efforts engagés afin d’évaluer la confiance d’un site, dévaluation progressive des liens « bruts » comme facteur de classement, etc.

Un bémol toutefois. Devoir obligatoirement passer par Google+ pour associer un contenu ou un site à un auteur est problématique, notamment en termes d’indépendance et de pertinence. Que se passera-t-il si Google+ ne se développe pas ? Serons-nous pieds et poings liés, contraints d’utiliser une coquille sociale vide ? Une connexion avec d’autres plateformes (Facebook, Twitter ou pourquoi pas un « Open Directory » des auteurs) ne serait-elle pas pertinente ? L’avenir nous le dira.

Et vous, que pensez-vous de l’Author Rank ? Une variable essentielle à ajouter aux critères de référencement de Google ? Une évolution majeure du moteur de recherche ? Partagez vos avis !

Source des schémas

Autres sources

En savoir plus sur l’Author Rank

http://metacontents.fr/author-rank/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s